Les consultations médicales à distance permettent, dans certaines situations, d’améliorer la qualité de vie des patients, mais aussi de faciliter l’accès aux soins. En France, depuis le 15 septembre 2018, tous les médecins ont la possibilité de proposer à leurs patients une téléconsultation en vidéo, au tarif d’une consultation classique (25 euros pour un généraliste). La mesure concerne l’ensemble des praticiens, quels que soient leur spécialité et leur secteur. Quels sont les avantages et les limites de la téléconsultation ? 5 mois après, nous faisons le point.
Dr Alexandre Maisonneuve, co-fondateur et directeur médical de Qare Dr Jacques Lucas, vice-président du Conseil national de l’Ordre des médecins Dr Claude Bronner, président d’Union Généraliste et vice-président de la FMF (Fédération des Médecins de France), a fait des formations télémédecine à Mayotte et à La Réunion en septembre 2018Dr Jérôme Marty, médecin généraliste et président de l’Union française pour une médecine libre – syndicat (UFML-S)Dr Franck Mansour Adeoti, enseignant-chercheur à l'Université Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan. Secrétaire permanent de la Plateforme du secteur privé de la santé en Côte d'Ivoire (PSPSCI). Directeur régional du RIPAQS (Réseau international pour l'amélioration de la qualité et sécurité des soins et la E-santé en Afrique). Coordinateur général du Master international sur la santé numérique en Afrique (MISNA).