Les papillomavirus (HPV) appartiennent à une vaste famille de virus, qui touche la peau et les muqueuses. Cette infection HPV est fréquente et souvent silencieuse. 

Dans certains cas, l’infection va provoquer des lésions précancéreuses et des cancers, localisés notamment dans le col de l’utérus, mais aussi l’anus, la vulve ou la gorge. La vaccination existe, et est donc recommandée. En France, la vaccination est remboursée pour toutes les jeunes filles âgées de 11 à 14 ans, et dans certains cas jusqu’à 20 ans. Cette vaccination ne remplace pas le dépistage féminin du cancer du col de l’utérus, par frottis.

 
Pr Jean Gondry, chef de service de Gynécologie-Obstétrique au CHU Amiens Picardie, président de la Société francaise de colposcopie et pathologie cervico-vaginalePr Serge Bonni, chef du service de Gynécologie-Obstétrique au CHU de Cocody à Abidjan en Côte d’Ivoire. Président de la Société de Gynécologie-Obstétrique de Côte d’Ivoire (SOGOCI).
En fin d’émission, nous retrouvons la chronique nutrition de Stéphane Besançon, directeur de l’ONG Santé Diabète à Bamako au Mali.