«Carcinome baso-cellulaire», «kératoses actiniques ou solaires», il existe plusieurs types de cancers de la peau, le plus grave étant le mélanome. Souvent invisible au stade initial, il se développe sans douleur, ni démangeaison. Seul, un examen clinique permet au médecin de déterminer la malignité d'une lésion. Environ 80 000 cancers de la peau sont détectés, chaque année, en France. Selon l’INCa (Institut national du cancer), le nombre de cancers de la peau a plus que triplé entre 1980 et 2012. La détection précoce accroît les chances de guérison.

Quels sont les signes ? Quand consulter ? Pourquoi est-ce important de se protéger du soleil ? Quelle est la meilleure prise en charge ?
Pr Nicolas Dupin, professeur de Dermato-Vénérologie à l’Hôpital Cochin, Université Paris Descartes et directeur du Centre de santé sexuelle de l’Hôtel Dieu à Paris. Auteur de Mon amie la peau, aux éditions J.-C. Lattès 2018Dr Angélique Njeumén, dermatologue vénérologue à l’Hôpital Laquintinie de Douala au Cameroun. Vice-présidente de la SOCADERM (Société Camerounaise de Dermatologie).Pr Caroline Robert, cheffe de Service de Dermatologie, co-directrice de l’équipe Mélanome dans l’Unité INSERM U981 à Gustave Roussy à Villejuif en région parisienne.
En fin d’émission, nous retrouvons la chronique sexualité du Dr Catherine Solano, sexologue.