En plein développement économique, la Thaïlande a fait appel à de nombreux travailleurs étrangers, ces dernières années. Ils seraient près de 4 millions aujourd’hui, venant principalement de Birmanie, et plus d’un million d’entre eux seraient des travailleurs illégaux, donc sans droits. A l’ouest du pays, dans la province du Tak, zone frontalière avec la Birmanie, des milliers de Birmans passent tous les jours la frontière pour travailler, commercer, ou se soigner en Thaïlande. Pour eux, c’est une nécessité. L'Etat Karen, où ils vivent, sort de plus de 60 ans de conflit avec l’Etat birman. 60 années pendant lesquelles l’Etat Karen a été abandonné et où les infrastructures de bases (hôpitaux, écoles) sont inexistantes.

Qu’est-ce qui est entrepris pour permettre à ces migrants illégaux d’avoir accès aux soins ? Comment réagissent les autorités thaïlandaises ?

Un reportage d'Igor Strauss, réalisé en partenariat avec Expertise France.