Études plus longues, carrière privilégiée, contraception maîtrisée, seconde union... Les facteurs qui entraînent des grossesses tardives sont de plus en plus nombreux. En effet, de plus en plus de femmes décident d'avoir des enfants vers 40 ans, pensant parfois que la médecine les aidera, notamment en recourant aux FIV (fécondation in vitro). Si elles méritent une attention particulière en raison des risques pour la mère et l’enfant, les grossesses tardives sont bien contrôlées par les médecins dans les pays bénéficiant d’un bon système de santé.

Y a-t-il un âge idéal pour faire des enfants ? Comment évolue la fameuse « horloge biologique » ? Comment la fertilité varie-t-elle avec le temps ? Quelle surveillance médicale recommander ?
Pr Laurent Salomon, professeur des Universités, praticien hospitalier obstétrique, médecine et chirurgie fœtales et maternité à l'Hôpital universitaire Necker-Enfants malades. Agathe Girod-Roux, journaliste et auteure de Avoir un enfant à 40 ans (ou presque), aux éditions EyrollesDr Monique Onomo Jong, gynécologue obstétricienne à Douala au Cameroun.
En fin d’émission, nous retrouvons la chronique nutrition de Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l’ONG Santé Diabète, à Bamako, au Mali.