Chaque année, le 25 novembre est placé sous le signe de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. D’après l’OMS, une femme sur 3 dit avoir été exposée à des violences physiques ou sexuelles de la part de son partenaire intime ou de quelqu’un d’autre à un moment de leur vie. En France, le gouvernement a organisé, le mois dernier, un Grenelle consacré à cette question des violences conjugales.

Quels sont les résultats et enseignements tirés de ce rendez-vous largement médiatisé ? Quelle prise en charge pour les victimes ? Comment les aider à se reconstruire ?
Dr Gilles Lazimi, médecin généraliste au Centre de santé de la ville de Romainville en Seine-Saint-Denis (93). Membre du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes de 2013 à 2019. Professeur associé de Médecine générale, à l’Université Sorbonne université.Marie Tall Diop, responsable de projet santé sexuelle et reproductive au sein de l'ONG Enda santé à Kolda, en Haute-Casamance au Sénégal. Pr Michel Reynaud, psychiatre et addictologue. Président du Fonds Actions Addictions. Concepteur du portail addict'aide.fr.
En fin d’émission, nous retrouvons la chronique nutrition de Stéphane Besançon nutritionniste et directeur de l’ONG santé diabète à Bamako au Mali.