L’exosquelette est un appareillage externe de la structure squelettique, qui permet d'aider l'homme dans les tâches pénibles du quotidien. Utilisés à des fins militaires ou industrielles, les exosquelettes peuvent aussi constituer des recours dans le domaine médical, pour aider les handicapés moteurs à retrouver par exemple la station debout, la capacité de se mouvoir, et de se passer de leur fauteuil roulant. Ces applications robotiques dans le domaine de la santé sont à la fois extrêmement prometteuses et également très coûteuses.

Où en sont les recherches ? Comment les patients perçoivent-ils cette mécanisation de leur corps ? Comment les soignants perçoivent-ils cette arrivée de la haute technologie dans le processus de réadaptation ? Quelles questions cela soulève-t-il sur un plan éthique ?
Jean-Louis Constanza, co-fondateur et directeur du développement de la société Wandercraft, qui travaille sur des exosquelettes pour personnes paraplégiques Dr Alexis Schnitzler, médecin physique et réadaptation à l’Hôpital Raymond Poincaré à Garches, en région parisienneFrançois Chevet, kinésithérapeute en cabinet en Seine-et-Marne. Il poursuit la prise en charge de blessés aux pathologies variées Auteur de l’ouvrage « Prendre soin », aux éditions Don Quichotte Reportage de Charlie Dupiot, qui rencontre la première patiente à se doter d’un bras bionique en France, connecté à ses neurones.