1 million de personnes sont mordues, par des serpents, chaque année. Plus de 20.000 décèdent et 10.000 souffrent d'une invalidité permanente ou subissent une amputation. L’envenimation peut aussi être provoquée par des hyménoptères (frelons, guêpes), les araignées, scorpions, scolopendres ou la piqûre d’animaux marins (méduses, oursins, poissons). Rares sont les victimes d’envenimation à avoir accès à un anti-venin efficace, en raison d'une chaîne d'approvisionnement défaillante.

Que faire en cas de piqûre ou de morsure ? Quels sont les nouveaux traitements ?
Pr Jean-Philippe Chippaux, directeur de recherche à l'IRD (l'Institut de recherche pour le développement), travaille au sein d'une équipe de l'Institut Pasteur de Paris.Dr Absa Lam Faye, responsable de l’Information Toxicologique au Centre Anti-Poison de Dakar au Sénégal. Secrétaire générale de la Société Africaine de Vénimologie.