Par effet de mode ou animées par certains complexes, nombreuses sont les personnes désireuses de se faire éclaircir la peau. Pourtant, des risques importants –esthétiques mais aussi sanitaires- sont associés à cette dépigmentation. Les produits employés peuvent entraîner des pathologies graves, comme le diabète, l'hypertension, des cancers cutanés ou des complications systémiques.

Quels sont les risques ? Comment sensibiliser les utilisateurs sur les dangers de cette pratique ? Quels sont les traitements nécessaires ? Comment expliquer ce phénomène et quelle pédagogie pour lutter contre la dépigmentation ? Quels pays ont pris la mesure de cette problématique de santé ?
Dr Henriette Meilo, dermatologue et vénérologue au Centre médical des Roseaux à Douala. Membre de l’association « Femmes africaines » qui lutte contre le sida -Society for Women and Aids in Africa  / SWAA, branche camerounaiseDr Alain Froment, médecin et anthropologue au Musée de l’Homme, directeur de recherche à l’IRDAwa Eve Sissoko, chargée de communication digitale de l’Association Esprit d’Ebène.
En fin d’émission, nous parlons de l’opération « Septembre en or », mois de mobilisation contre les cancers de l’enfant avec Dr Dominique Valteau-Couannet, chef du Département de Cancérologie de l’enfant et de l’adolescent à Gustave Roussy.