En France, malgré la qualité de l’offre de soins dans les zones urbaines, il est parfois difficile pour certains d’avoir accès à la santé.

Précarité, isolement, méconnaissance des droits et barrière de la langue sont autant d’obstacles à une bonne prise en charge. Pour créer des liens entre les personnes en situation de précarité et les professionnels de la santé, de l’action sociale ou du secteur associatif, le rôle des médiateurs de santé s’est développé sur le territoire.

Ainsi, à Lille-Sud, un quartier populaire de 20.000 habitants, l’ONG Médecins du monde a créé un poste de médiateur de santé en 2016, pour aller à la rencontre des habitants et comprendre leurs besoins sanitaires.

Un reportage d'Igor Strauss.