Sur le continent africain, le Rwanda est souvent cité, à titre d’exemple, pour sa couverture santé obligatoire. En effet, depuis 2006, 98% de la population rwandaise est couverte. Les effets s’en ressentent en termes d’accès aux soins, mais également d’amélioration d’indicateurs démographiques et sanitaires, tels que l’espérance de vie ou la mortalité maternelle et infantile.

Comment cette couverture fonctionne-t-elle ? S’agit-il d’un cas unique en Afrique ? Est-ce que toutes les franges de la population sont inclues, dans ce système ? Quels sont les projets pour améliorer le système ?
Dr Diane Gashumba, ministre de la Santé du RwandaDr Solange Hakiba, directrice générale adjointe de l’Agence rwandaise de sécurité socialePhilomène Rubayiza, superviseure de la santé communautaire à l'Hôpital de Masaka, au Rwanda.Dr Emile Rwamasirabo, professeur de médecine, ancien directeur de l'Hôpital universitaire de Kigali et praticien au sein de l'Hôpital du Roi Faycal.
 

Une émission réalisée en partenariat avec l’Initiative 5 %, facilité mise en œuvre par Expertise France et complémentaire du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.