Priorité santé

Priorité santé

RFI - Caroline Paré

Etre en bonne santé est un besoin universel. Caroline Paré reçoit en direct des spécialistes pour faire le point sur l’actualité médicale dans le monde. Le but : faire de la prévention auprès du grand public, l’informer sur ses droits, sur les traitements et les moyens d’y accéder.

Podcast
En cours de lecture

Priorité santé - Obésité infantile (rediffusion)

priorite_sante_1_20190827.mp3

priorite_sante_1_20190827.mp3

Télécharger Télécharger ( 22 Mo )

Selon l’OMS, près de 43 millions d’enfants de moins de cinq ans sont en surpoids ou sont obèses. Il s’agit d’un problème mondial qui affecte de nombreux pays à revenu faible et intermédiaire, en particulier en milieu urbain. Près de la moitié de ces enfants âgés de moins de 5 ans vivent en Asie, et près d'un quart en Afrique. Les enfants en surpoids et obèses risquent de rester obèse une fois adulte, et sont davantage susceptibles de contracter des maladies non transmissibles telles que diabète et maladies cardiovasculaires à un âge plus précoce. Quelles sont les causes du surpoids chez l'enfant ? L’obésité est-elle héréditaire ? Comment la prendre en charge ?

(Rediffusion du 25 mars 2019)
Dr Laurent Fidalgo, médecin nutritionniste, spécialiste de l’obésité infantile, collabore au sein duRéseau pour la prise en charge et la prévention de l’obésité en pédiatrie Ile-de-France (Repop IDF) et au Centre hospitalier de Marne-la-ValléeDr Victoire Agueh, médecin nutritionniste, enseignant-chercheur à l’Institut régional de santé publique de Ouidah au Bénin
En fin d’émission, nous retrouvons la chronique nutrition de Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l’ONG Santé diabète, à Bamako, au Mali.

Podcast
En cours de lecture

Priorité santé - Festival d’Angoulême: histoire de la médecine (rediffusion)

priorite_sante_1_20190830.mp3

priorite_sante_1_20190830.mp3

Télécharger Télécharger ( 22 Mo )

À l’occasion du 46e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême (région de la Nouvelle-Aquitaine) qui se déroule du 24 au 27 janvier 2019, nous évoquons l’histoire de la médecine, au travers de son traitement en bande dessinée, depuis la préhistoire jusqu’aux toutes dernières avancées médicales.

(Rediffusion du 18 février 2019)
Pr Jean-Noël Fabiani, chef de service cardiovasculaire à l'Hôpital européen Georges Pompidou à Paris et professeur à l'Université Paris Descartes. Auteur de L’incroyable histoire de la médecine, aux éditions les Arènes BD.Focus saignées avec le Pr Frédéric Galacteros, hématologue, responsable de l'unité fonctionnelle « maladies génétiques du globule rouge » à l'Hôpital Henri Mondor à Créteil en région parisienne.Focus anesthésie avec le Dr Jean-Jacques Charbonnier, docteur en médecine, spécialiste en anesthésie et en réanimation à Toulouse. Auteur de Cette Chose, aux éditions First et Contacter nos défunts par l’hypnose : une nouvelle thérapie pour le deuil ?, aux éditions Trédaniel.Focus asepsie, infections avec Delphyne Soubeste, infirmière en chirurgie cardiovasculaire à l’Hôpital européen Georges Pompidou à Paris. Focus médecine en Afrique avec le Pr Abdoul Kane, professeur de cardiologie à l'Université de Dakar. Directeur de la polyclinique de l'Université de Dakar et chef du service de cardiologie de l'Hôpital Dalal Jam. Auteur du livre Si l’école africaine de médecine m’était contée.

Podcast
En cours de lecture

Priorité santé - La sexualité des personnes handicapées (rediffusion)

priorite_sante_1_20190829.mp3

priorite_sante_1_20190829.mp3

Télécharger Télécharger ( 22 Mo )

La santé des personnes handicapées est souvent abordée sous l’angle de la prise en charge ou des questions d’accessibilité. Aujourd’hui, nous évoquons la sexualité. L’envie et le besoin d’être aimé sont universels, mais le droit à la sexualité des personnes handicapées relève encore souvent du tabou, même si les mentalités évoluent. Nous aborderons la question de l’intimité, en particulier dans le contexte des institutions, l’accompagnement de la vie affective et sexuelle, avec des perceptions et des initiatives très variables en fonction des pays.

(Rediffusion du 28 janvier 2019)
Edgar, atteint d'une maladie rare des musclesFrançois Crochon, sexologue responsable du centre CERHES, Centre ressources handicaps et sexualités.Anaïs Choulet, doctorante en philosophie, enseigne les sciences humaines en fac de médecine. Atteinte de cécité.Fabrice Flageul, praticien en relation d’aide psychocorporelle sur Lyon, membre de l’APPAS (Association pour la promotion de l’accompagnement sexuel). Dr Myriam Fatmi, sexologue à Tunis en Tunisie.
En fin d’émission, nous retrouvons la chronique nutrition de Stéphane Besançon, nutritionniste et directeur de l’ONG Santé diabète à Bamako au Mali.

Podcast
En cours de lecture

Priorité santé - La médecine thermale (rediffusion)

priorite_sante_1_20190828.mp3

priorite_sante_1_20190828.mp3

Télécharger Télécharger ( 22 Mo )

À l’occasion du salon des Thermalies, (salon de l’eau et du bien-être) qui se déroule du 24 au 27 janvier au Carrousel du Louvre à Paris, nous faisons le point sur la médecine thermale. Les cures thermales sont préconisées dans le cadre de la prise en charge de maladies chroniques, ainsi que pour des pathologies lourdes. Cet acte médical implique un parcours de soins ciblés, encadrés par des professionnels de santé et le concours de ressources naturelles (eaux thermales, gaz, boues), dont les propriétés thérapeutiques sont reconnues par l'Académie de médecine. Quels en sont les bénéfices ?

(Rediffusion du 23 janvier 2019)
Pr Christian-François Roques, membre correspondant de l’Académie nationale de médecine, professeur émérite de médecine physique, président du conseil scientifique de l’AFRETh (Association française pour la recherche thermale). Co-auteur de La médecine thermale : données scientifiques, aux éditions John Libbey Eurotext.Dr Paul Techer, médecin généraliste qui a fait un doctorat sur la médecine thermale, exerce à Cilaos sur l’île de la Réunion, département d'outre-mer français dans l'océan Indien.
Reportage de Guilhem Delteil, sur la cure de la mer Morte.

En fin d’émission, nous retrouvons la chronique sport du Dr Jean-Marc Sène, médecin du sport et de l’équipe de France de judo.

Podcast
En cours de lecture

Priorité santé - Prise en charge globale des violences et mutilations sexuelles

priorite_sante_1_20190826.mp3

priorite_sante_1_20190826.mp3

Télécharger Télécharger ( 22 Mo )

Du 24 au 26 août, la ville de Biarritz accueille le sommet du G7 dont la thématique centrale est la lutte contre les inégalités. Illustration extrême des inégalités de genre, l’excision sera au cœur de notre émission.

À cette occasion, l’équipe de Priorité santé s’est rendue dans la première structure en France à offrir une prise en charge globale des femmes victimes de violences : la Maison des femmes de l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis, en région parisienne.

Selon les estimations de l’OMS, entre 100 et 140 millions de femmes ont subi une forme de mutilation génitale. Cependant, la lutte contre l’excision dans le monde est loin d’être finie, puisqu’aujourd’hui encore, près de trois millions de filles sont excisées chaque année.

Quelles sont les conséquences des mutilations génitales sur la santé mentale et physique des femmes ? Comment les acteurs de santé luttent et prennent en charge ces femmes ?
Mathilde Delespine, sage-femme à la Maison des femmes et coordinatrice pour l’unité de soins dédiée aux femmes victimes de violenceDr Ghada Hatem, gynécologue obstétricienne, médecin-chef à la Maison des femmesSandrine Edwards-Wizenberg, psychologue dans le service de gynécologie à la Maison des femmesDr Stéphane Bounan, chef de service de gynécologie et obstétrique de l’hôpital DelafontaineHadja Idrissa Bah, présidente du Parlement des enfants et présidente fondatrice du club des jeunes filles leaders de Guinée Conakry, jeune fille activiste de défense des droits de l'enfant