A l’occasion de la 15ème Semaine européenne de prévention et d’information sur l’Endométriose, qui se déroule du 4 au 10 mars, nous faisons le point sur cette maladie gynécologique. Règles douloureuses et abondantes, fatigue, crampes pelviennes, abdominales ou lombaires… L’endométriose est l’une des maladies gynécologiques les plus méconnues, les plus mal diagnostiquées, dont les répercussions sont souvent sous-estimées. Pourtant, elle peut entraîner l’infertilité et concernerait près d’une femme sur dix.
Comment reconnaître la maladie ? Quels sont les traitements ?

Dr Eric Sauvanet, chef du service Chirurgie gynécologique du Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, co-auteur de « Tout sur l’endométriose : Soulager la douleur, soigner la maladie » aux éditions Odile Jacob
Dr Delphine Lhuillery, médecin de la douleur, spécialisée dans la prise en charge de l’endométriose à la Clinique Oudinot au groupe Vauban et à l’Hôpital Saint- Joseph, cofondatrice de Resendo et co-autrice de « Tout sur l’endométriose soulager la douleur, soigner la maladie », aux éditions Odile Jacob.
Virginie Durant, atteinte d’endométriose, auteure du livre « Des barbelés dans mon corps. Endométriose une femme sur dix en souffre et l’ignore », aux éditions du Rocher
Dr Charlemagne Ouedraogo, professeur de Gynécologie obstétrique à l’Université de Ouagadougou, chef de service de Gynécologie obstétrique au CHU de Bogodogo à Ouagadougou, président de l’Ordre national des médecins du Burkina Faso et vice-président de la Société des Gynécologues obstétriciens du Burkina Faso.