Chaque année dans le monde, 9 millions de personnes meurent d’un cancer, soit  1 décès sur 6. Selon l’OMS, ce chiffre passera à plus de 13 millions en 2030 et près de 70% des cas surviendront dans les pays en développement. A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, nous faisons le point sur l’immunothérapie. Son arrivée a bouleversé la prise en charge de certains patients atteints de cancers avancés, en particulier le mélanome et les cancers du poumon. Grâce à ces molécules qui réactivent le système immunitaire en ciblant les cellules cancéreuses, la survie des patients s’est considérablement améliorée.
Où en sont les recherches ?

Pr Éric Vivier, professeur d’Immunologie à l’Université Aix-Marseille et directeur scientifique de la Société de biotechnologie Innate-Pharma. Et membre de l’Académie de médecine et de l’Institut universitaire de France
Marc Daëron, chercheur invité à l’Institut Pasteur, chercheur émérite au Centre d’immunologie de Marseille-Luminy et membre associé à l’Institut d’Histoire et de Philosophie des sciences et des techniques. Auteurs de l'Immunothérapie des cancers, Histoire d'une révolution médicale, aux éditions Odile Jacob
Pr Saliou Diop, hématologue, directeur du Centre national de transfusion sanguine de Dakar au Sénégal.