Les personnes corpulentes souffrent de nombreuses idées reçues associées à leur supposée mauvaise hygiène de vie. Le surpoids est qualifié de facteur de risques, pour de nombreuses maladies. Est-il possible que le surpoids ne soit pas signe de mauvaise santé ?
Avec :

  • Dr Jean-Michel Lecerf, chef du service de nutrition à l’Institut Pasteur de Lille
  • Dr Victoire Agueh, médecin nutritionniste, enseignant-chercheur à l’Institut Régional de Santé Publique de Ouidah au Bénin
  • Sylvie Benkemoun, psychologue et vice-présidente de l’association G.R.O.S (Groupe de réflexion sur l’obésité et le surpoids)