Emission enregistrée à l’occasion de la 22ème conférence internationale sur le VIH Sida IAS2018 qui se déroule du 23 au 27 juillet 2018 à Amsterdam aux Pays-Bas.
Si en Europe occidentale, comme en Afrique, le nombre de décès liés au sida a diminué ces dernières années, ce n’est pas le cas de l’Europe de l’Est. En effet, dans cette région, les nouvelles infections à VIH ont augmenté de 60% entre 2010 et 2016, entraînant une hausse des décès de 27%.
Cette augmentation s’explique par la faible couverture thérapeutique puisque seulement 28% des personnes vivant avec le VIH suivent un traitement. Comment expliquer ces chiffres ? Quels sont les freins à une bonne prise en charge ? Quelles sont les populations les plus exposées ?
Avec :
- Pr Michel Kazatchkine, envoyé spécial du Secrétaire Général des Nations unies pour la lutte contre le sida en Europe de l’Est et en Asie centrale
- Marie Martin, chargée de projets à Expertise France
- Mihai Lixandru, coordinateur de projet, ARAS – Association Roumaine contre le Sida, membre de Coalition Plus.
- Anke Van Dam, directrice exécutive d’AFEW International
- Dr Sophie Grabar, maître de conférences, praticien hospitalier et co-investigatrice de la cohorte ANRS-FHDH pour la Base de données hospitalière sur l’infection à VIH.
Une émission réalisée en partenariat avec Expertise France à travers l’Initiative 5%, contribution de la France au Fonds mondial pour renforcer l’impact des programmes de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme.