1 million de personnes sont mordues, par des serpents, chaque année. Plus de 20.000 décèdent et 10.000 souffrent d'une invalidité permanente ou subissent une amputation. L’envenimation peut aussi être provoquée par des hyménoptères (frelons, guêpes), les araignées, scorpions, scolopendres ou la piqûre d’animaux marins (méduses, oursins, poissons). Rares sont les victimes d’envenimation à avoir accès à un anti-venin efficace, en raison d'une chaîne d'approvisionnement défaillante.
Que faire en cas de piqûre ou de morsure ? Quels sont les nouveaux traitements ?
Avec :
- Pr Jean-Philippe Chippaux, directeur de recherche de l’IRD (l'Institut de recherche pour le développement), travaille au sein d'une équipe de l'Institut Pasteur de Paris.
- Pr Romain Tchoua, chef du Département Anesthésie Réanimation Urgences de l’Hôpital d'Instruction des Armées Omar Bongo Ondimba de Libreville, au Gabon. Directeur général adjoint du Service de Santé Militaire, président de la Société d'Anesthésie Réanimation d'Afrique Francophone (SARAF).
 
En fin d’émission, nous faisons un point sur l’épidémie de dengue à la Réunion avec le Pr François Chieze, Directeur de la Veille et Sécurité Sanitaire de l'ARS Océan Indien.