En France, un cas sur cinq traité, en Service d’Urgences ne nécessite en fait aucune intervention. Paradoxalement, on recense environ 50 000 morts subites par an, dues à une prise en charge trop tardive. Comment éviter de s’alarmer trop vite, sans pour autant prendre le risque d’agir trop tard ? Quels sont les symptômes qui doivent nous alerter ? Dans quelle situation est-il urgent d’être pris en charge ?
Avec :
- Pr Frédéric Adnet, chef de Service des Urgences de l’Hôpital Avicenne et directeur médical du Samu de Seine-Saint-Denis. Co-auteur de l’ouvrage Y a-t-il urgence ? Reconnaître les situations d'urgence médicale, aux éditions Flammarion.
- Dr Massamba Sassoun Diop, médecin urgentiste et président de SOS-médecins à Dakar au Sénégal. Médecin urgentiste au SAMU de l’Essonne, en région parisienne.
En fin d’émission, nous parlons de la 6ème édition de la semaine du cœur organisée par l’ONG Vie Saine Cœur Sain (ViSaCoeurS), qui se déroule du 6 au 12 novembre 2017, à Parakou, au Bénin. Nous en parlons avec le Dr Léopold Codjo, médecin-cardiologue au CHU Départemental du Borgou au Bénin, et coordonnateur général du Comité Inter-Organisationnel de la Semaine du Coeur Parakou 2017.