A l’occasion de la Journée mondiale de l’anesthésie, nous faisons un point sur cette pratique permettant de réaliser un acte chirurgical ou médical. Qu'elle soit générale ou locale, l’anesthésie peut être à l’origine de certaines appréhensions chez le patient. Comment est-elle réalisée ? Quels sont les risques ? Pourquoi est-il important de la préparer ? Existe-il des effets secondaires ?
Avec :

Dr Philippe Mavoungou, membre du Conseil d’administration et président du Comité équipement de la WFSA (Fédération internationale des Sociétés d’anesthésistes)
Pr François Sztark, chef du Pôle d’anesthésie réanimation au CHU de Bordeaux. Professeur de Médecine à l’Université de Bordeaux. Il a mené plusieurs missions d’organisation de formation d’anesthésistes à Madagascar, au Mozambique, et de télé-enseignement pour le Burkina Faso, le Mali Chef du Pôle d’anesthésie réanimation
Dr Elisabeth Diouf, chef du service d’Anesthésie-Réanimation au CHU Le Dantec, à Dakar au Sénégal. Membre du Comité scientifique de la WFSA.
Dr Paulin Banguti, médecin pratiquant en Anesthésie et Réanimation à l’Hôpital Roi Fayçal, à Kigali au Rwanda. Chargé de Cours et chef de département de Médecine Aiguë (Anesthésie, Soins intensifs et Médecine des Urgence) au Collège de Médecine et Sciences de Santé, à l’Université du Rwanda. Président de la « Rwanda Society of Anesthesiologists ».

 

En fin d’émission, nous faisons le point sur la situation sanitaire à Beni en RDC avec le Pr Jean-Jacques Muyembé, directeur général de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) de Kinshasa, premier chercheur à se rendre sur le site de la toute première épidémie Ebola en 1976 en RDC. Lauréat du prix Christophe Mérieux 2015 de l’Institut de France.