Difficile d'avoir accès aux soins dans ce que l'on appelle les déserts médicaux. Difficile de se rendre chez un spécialiste quand on habite un petit village d'Auvergne, que l'on n'a pas de voiture et qu'il faut parcourir des dizaines de kilomètres pour se rendre à Clermont-Ferrand ou Montluçon, les villes les plus proches. Difficile de survivre quand on est paysan avec une retraite de misère, chômeur ou invalide depuis de nombreuses années.
Pourtant au coeur des Combrailles, en Auvergne, des médecins et des associations se battent pour permettre aux plus démunis de réintégrer le parcours de soin. Entre action sociale et droit à la santé.
Dans les Combrailles, les combattants de la vie.
Un reportage d'Igor Strauss.